6 conseils pour découvrir de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

6 conseils pour découvrir de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

6 conseils pour découvrir de fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

Les gens qui protestaient à l'intérieur du bâtiment

À l'ère de la presse écrite, il était facile de voir que quelqu'un avait menti au tabloïd. En général, l'histoire avait des titres ridicules qui nous faisaient rire. Au cours de la dernière décennie, cette fausse histoire n'est plus amusante, mais elle est manipulée.

Dans le monde d'aujourd'hui, il peut être difficile de séparer les nouvelles du bruit et de la vérité à un rythme rapide de partage d'informations. Certains sites, par exemple les oignons, sont intentionnellement satiriques, tandis que d'autres se font passer intentionnellement pour eux-mêmes.

Alors que les élections de 2020 se déroulent sérieusement, apprendre à identifier le contenu réel et faux dans les flux de médias sociaux est plus important que jamais. Dans cet article, nous vous protégerons contre les chutes avec 6 conseils.

Astuce 1: il y a une ombre dans la source

Des sites comme Daily Mail et The Sun ne sont pas fiables. Ce tabloïd britannique possède de vastes informations sur Internet, et malgré sa réputation, il fait confiance à beaucoup, en particulier aux États-Unis.

Avant de partager un article, effectuez une recherche sur votre publication pour vous assurer que l'article est un site de confiance.

Astuce 2: Une autre histoire de cette source est la fiction

Scannez rapidement les titres et les introductions d'autres articles pour vous assurer que le site est digne de confiance. Si certains articles semblent clairement faux ou incroyables, c'est probablement le thème général du contenu fourni par le site.

Astuce 3: les sites d'actualités réputés ne mentionnent pas d'histoires

Après avoir lu un article que vous trouvez intéressant, saisissez un titre sur Google et voyez si les médias d'information réputés ou connus partagent la même chose. Sinon, il y a de fortes chances que ce ne soient pas de vraies nouvelles.

Il serait vrai de diffuser la même histoire sur un site comme The New York Times, CNN ou BBC. C'est l'un des moyens les plus simples de vérifier la précision.

Astuce 4: extrême

Les humains sont comme l'excitation, sauf si nous l'admettons. Les histoires qui prédisent la fin du monde sont populaires parce qu'elles sont très intéressantes. Bien sûr, certains de ces avertissements méritent d'être lus, mais certainement pas valables.

Ces dernières années, il existe de nombreux sites extrémistes qui publient des histoires pour susciter la peur et la haine de certaines données démographiques. N'achetez pas dans cette histoire. Ils ne sont pas soutenus par la réalité.

Astuce 5: l'histoire est tellement amusante

Malheureusement, les nouvelles sont généralement cool et pas amusantes. Si l'article est écrit dans des mots particulièrement intéressants, le but est d'attirer le lecteur, pas de dire la vérité.

Parfois, cette histoire présente des célébrités qui aiment les choses folles que vous n'aimez pas. Cette histoire peut inclure une fausse vidéo du visage d'une star sur le corps de quelqu'un d'autre, rendue dans CGI. C'est assez amusant de lire plus, mais assurez-vous que l'histoire est abondante.

Astuce 6: Trop beau pour être vrai

Certaines histoires prédisent la date de l'apocalypse, tandis que d'autres fausses nouvelles ont tendance à se concentrer sur le contraire. Si vous lisez l'histoire d'un médecin à la recherche d'un remède magique contre le cancer, c'est probablement une fausse nouvelle.

Bien sûr, certaines de ces histoires ont des germes de vérité, mais les proportions ont tendance à être différentes selon ces types de sites. C'est plus amusant de croire que c'est vrai, mais c'est généralement plus intelligent d'être méfiant.

Jugement

L'une des leçons les plus importantes apprises dans l'environnement médiatique d'aujourd'hui est d'apprendre à identifier les fausses nouvelles. Ne vous laissez pas berner avant de décider de partager votre histoire avec les réseaux sociaux, utilisez cette astuce.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *